Un peu de baume au coeur

De quoi finir l’année avec un peu plus d’es­poir : l’IRM cérébrale passée hier en début d’après-midi n’a rien montré d’anor­mal.

Je dois dire qu’a­vec les épisodes de légères céphalées que je ressens depuis quelques mois, j’avais un doute, main­te­nant levé. Je termine donc l’année sur une note d’op­ti­misme, malgré cette histoire de tachy­car­die et de trai­te­ment qu’elle a imposée, et ce probable décolle­ment de vitré droit et la gêne visuelle qu’en­traînent ces corps flot­tants.

Il reste à espérer que 2017 sera moins mouve­mentée que 2016, et que tout ça se stabi­li­sera, à espérer aussi que le scan­ner de contrôle prévu dans une dizaine de jours sera lui aussi sans anoma­lie...